Collection "Mémoire collective"
ISSN: 1955-446
Acteurs et témoins...
J. Nyssens (2012) A pied d'oeuvre au Rwanda 1948-1961, Coll. Mémoire Collective, Format 14,8x21, 138p. ISBN: 9782919201051. Prix 10 euros
L’auteur, qui fut à la fois témoin et acteur très engagé dans ce tournant historique, « livre » sans fard ce qu’il a vécu et accompli durant sa carrière de treize années dans ce Ruanda dont il pratiquait la langue. Le livre raconte sa vie quotidienne d’Administrateur de Territoire sur le terrain, et non dans les Etats Majors, de 1948 à 1961. Si des références sont faites aux évènements politiques, c’est pour placer la toile de fond qui éclaire et bien souvent suscite les évènements auxquels il a dû faire face. (Lire la suite...)
Joseph Sagahutu, 2011, Espérer contre toute espérance, Témoignage d'un rescapé des massacres de religieux en RD-Congo, (2ème édition) Préface de B. Cyrulnik, Postface de P. Vermeersch, Format 14,8x21,198p. ISBN: 97829192013. Prix 10 euros.
L'assassinat de Mgr Christophe Munzihirwa, Archevêque de Bukavu, le 29 octobre 1996, dès l'attaque du Zaïre par l'Armée Patriotique Rwandaise du Général Paul Kagame, s'inscrit dans la logique des nouveaux seigneurs de la guerre en Afrique des Grands Lacs: détruire toute autorité morale et éliminer tous les témoins de la tragédie surtout quand ils étaient suspectés d'établir des liens avec l'étranger (...) Unique rescapé du massacre de Kalima, l'abbé Joseph Sagahutu a rencontré l'archevêque(...) (Lire la suite)
Protais Mpiranya, 2010, Rwanda, le paradis perdu: les derniers secrets de l'ex-commandant de la garde présidentielle de J. Habyarimana, Préface de F. Ntilikina, Format 14,8x21, 153p. ISBN: 2-9521712-9-7. Prix 10€
Accusé de de génocide, de complicité de génocide et de crimes contre l'humanité, cet homme qui empoisonne les relations actuelles entre le Rwanda et la Zimbabwe, n'est plus en vie depuis le 05 octobre 2006. Dans ce livre que nous publions à titre posthume, Protais Mpiranya raconte ses années de service auprès d'un Chef d'état qui lui avait confié sa protection dans les moments fatidiques. c'est le 6 avril 1994, que le Président Habyarimana périt dans un attentat commandité par le Front Patriotique Rwandais ... (Lire la suite)
Emmanuel Neretse, 2010, Grandeur et décadence des Forces Armées Rwandaises, Format, 14,8x21, 315p. ISBN: 2-9521712-8-9 Prix 20€
Créées en 1960 d'abord sous l'appelation de "Garde Nationale", les Forces Armées Rwandaises (FAR), ont assuré l'ordre et la sécurité du pays pendant plus de trente ans. Elles seront défaites en juillet 1994 et dissoutes par une armée venue de l'Ouganda voisin, composée essentiellement de descendants de Rwandais, membres de l'armée régulière ougandaise. (...) Dans une présentation historique doublée d'une analyse politique, l'auteur (...) expose sans détour et sans concession les crises et les écueils qui ont marqué la vie des FAR. (Lire la suite)
Paul Antheunissens, 2009, De la décolonisation belge au génocide rwandais, un parcours humanitaire, Format 14,8x21, 307p. ISBN: 2-9521712-0. Prix 20 euros
Suite à une décolonisation hâtive entamée par la Belgique en 1959, le Congo belge, le Rwanda et le Burundi accédèrent à l'indépendance dans des conditions défavorables à l'instauration de régimes démocratiques et au respect des droits de l'homme. Au Rwanda, les autorités belges, avant leur départ, avaient favorisé l'émergence d'une élite hutu qui prit le pouvoir à la suite d'une révolte populaire. la diaspora tutsi y mit fin en 1994, au terme d'une guerre entamée en 1990 avec l'aide des pays occidentaux. (lire la suite)
Théophile Ruhorahoza, 2009, Terminus Mbandaka: le chemin des charniers de réfugiés rwandais au Congo, Format 14,8x21, 151p. ISBN: 2-9521712-3-8. Prix 15 euros.
Ong et communauté internationale complices des massacres des réfugiés rwandais par les soldats du FPR depuis 1994? C'est la question que l'on se pose à la lecture de ce récit poignant de Théophile Ruhorahoza, rescapé de massacre en massacre, dans son parcours à pied du Rwanda à l'extrême Ouest de l'ex-Zaïre, à Mbandaka, dernier lieu de massacre avant le passage au Congo Brazzaville. Cette masse humaine, estimée à 2 millions au départ, est traquée par l'armée du Général Kagame... (Lire la suite)
Faustin Ntilikina, 2014, La prise de Kigali et la chasse aux réfugiés par l'Armée du Général Paul Kagame, Préface de Bernard Lugan, Format 14,8x21, 280p. ISBN: 978-2-919201-19-8, Prix 20 euros (2è edition)
Ntilikinamini
Sous le couvert d'une rébellion taillée sur mesure et officiellement montée contre le dictateur Mobutu en octobre 1996, l'armée du Général Paul Kagame attaque et détruit méthodiquement les camps abritant plus d'1 million de réfugiés hutus installés depuis deux ans dans l'Est de l'ex-Zaïre. ceux qui échappent aux assauts des premiers jours prennent la direction des forêts, vers l'Ouest. Ils sont déjà sur le chemin de l'enfer. Faustin Ntilikina, qui est un officier de l'ex-Armée Rwandaise (lire la suite)
Jean-B. Murairi Mitima, Le festin des vautours, Mémoires d'un Ambassadeur Congolais, Coll. "Mémoire collective", Format 14,8x21, 542p. ISBN: 9782919201068. Prix 20 euros.
Avoir été Ambassadeur Chef de Mission Diplomatique de l’immense Congo ex-Zaïre, ce sous-continent, dans de grandes Nations, durant 22 ans d’affilée, cela mérite un témoignage. L’auteur parcourt ainsi trois-quarts de siècle de la vie du Congo vécue directement par lui (ses études, sa carrière universitaire et politique avant la diplomatie) ou par les gens de sa génération. Ceci, à travers une attentive observation non seulement de la société et de la culture congolaises, mais aussi de celles des pays où il a travaillé. (Lire la suite...)
Kabanda, Pierre-Célestin, 2012, Rwanda, l'idéal des pionniers: les hommes qui ont fait la différence, Collection "Mémoire collective", 492p. Format 14,8x21. ISBN: 9782919201075. Prix 20 euros.

D’abord Secrétaire particulier du Président Mbonyumutwa, puis Ambassadeur sous les deux régimes républicains des Présidents Grégoire Kayibanda et Juvénal Habyarimana, avec un intermède de 4 ans (1973-1977) en tant que Préfet, Pierre-Célestin Kabanda nous livre un témoignage sans concession sur la 1ère et la 2ème républiques, sur les hommes qui ont renversé une monarchie féodale multiséculaire et fondé un état républicain ex nihilo. Sans infrastructure, sans administration, ils devaient imaginer, créer, bâtir, tout ou presque. (Lire la suite...)

François Musonera, Rwanda: Surviving the Genocide. A story of the Extermination of more than 800,000 people as told by one who survived, Collection "Mémoire collective", format 14,8x21, 120p. Prix 15$US/10 euros
Then I heard another big voice say, “Don’t worry; don’t worry,” and suddenly the enemy started shooting from behind us. I saw fire in the air; I saw bodies being torn apart. I heard women and children screaming, but I didn’t see or hear my friend. I thought he was one of the victims. With no hope for survival, I hid underneath an abandoned truck that was next to me. As I crouched underneath that truck, listening to the gunfire all around me, I laughed to myself when I realized that four years earlier, when I was only twenty, I had never seen a gun since even soldiers did not carry them before the war. Soon my reverie changed as things went from bad to worse. Suddenly, they started shooting the truck. At that moment, I thought I was going to die. I said my “last prayer” for God to receive me into his hands. (Read more)
Madeleine Raffin, 2012, Rwanda, un autre regard: Trois décennies à son service, Collection Mémoire collective, 203p. format 14,8x21, ISBN: ISBN : 9782919201105 Prix: 15€
Pendant presque trente ans, j'ai vécu dans le pays « des milles collines », partageant avec les Rwandais des moments de convivialité inoubliables, mais aussi les pires heures de leur terrible Histoire.
Cet ouvrage est d'abord le témoignage d'un engagement quotidien, l'histoire « d'une vie au service du Rwanda » et un hommage aux gens qui m'ont ouvert leur culture et qui ont partagé cette même volonté de faire avancer le pays, jour après jour. (Lire la suite...)
Nsabimana Dismas, 2013, Incurie et dysfonctionnements de l'administration rwandaise sous le régime Habyarimana, Collection Mémoire collective, 247p. Format 14,8x21, ISBN: 9782919201150. Prix 15 euros
Haut fonctionnaire de l'Administration rwandaise sous le régime du Président Habyarimana, l'auteur de cet ouvrage a vu se dérouler autour de lui sur son parcours beaucoup d'événements. il analyse des casde dysfonctionnement de l'administration rwandaise et formule des solutions durables. il a vu son pays natal, le Rwanda, se déchirer et sombrer dans la violence. Après la date fatidique du 6 avril 1994, le jour de l'assassinat du Président Juvénal Habyarimana, il a vu son pays se vider de sa population, de ses structures administratives et de développement; comme si tout avait été bâti sur un grand iceberg qui a rapidement fondu en trois mois. (Lire la suite...)
Rutumbu Juvénal, 2013, Rwanda, les voies incontournables de la réconciliation, Collection Culture et Foi, 452p. Format 14,8x21. ISBN: 9782919201167. Prix 20 euros.
Au fil des pages vous voyagerez au Rwanda à travers les mythes et les légendes, utilisés par certains au service de l'idéologie naturaliste au cours de l’Histoire de ce pays et de son évolution sociopolitique. Cette méthode mena malheureusement à « l’apartheid des noirs sur d’autres noirs » avec toutes ses injustices, ses peurs, ses exils, ses violences.
Vous aurez aussi par moment, l’impression de lire un « thriller » où s’entremêlent : la terreur due au totalitarisme, l’extermination d’une ethnie sur l’autre au cours de massacres aussi horribles les uns que les autres. (Lire la suite...)
Nduwayo Léonard, 2013, L'Université Nationale cinquantenaire 1963-2013: de l'institut Saint Jean à NUR, Préface du Dr V. Ntabomvura, Postface du Dr J.D. Ntawukuliryayo, Collection Mémoire collective, 271p. Format 13x20, ISBN: 9782919201129. Prix 15 euros
L'Université nationale du Rwanda (UNR) fête ses cinquante ans cette année. Dès sa naissance très peu de personnes misaient sur sa survie et certains avaient même parié sur sa mort périnatale. Mais grâce à son fondateur, le Père Georges-henri Lévesque, et ses successeurs, et à la détermination des différents gouvernements rwandais depuis sa création jusqu'à nos jours, l'UNR tien encore debout et se défend dans le monde intellectuel. (Lire la suite...)
© 2014 Editions Sources du Nil
Noël Ndanyuzwe, 2014, La guerre mondiale africaine: la conspiration anglo-américaine pour un génocide au Rwanda. Enquête dans les archives secrètes de l'armée nationale ougandaise. Collection Mémoire collective, format, 14,8x21, 534p. ISBN: 9782919201204 ISSN 1966-8007. Prix 20 euros.
Bizimana Edouard & Véronique Barindogo, 2014, Burundi, une vie à la sauvette: savoir porter sa croix, Collection Pyramides, Format 14,8x21, 264p. ISBN: 978-2-919201-18-1. Prix 15 euros.  (Epuisé)
Ndanyuzwemini
L’Ambassadrice américaine Susan Rice a affirmé, en décembre 2011, que le conflit régional qui endeuille l’Afrique des Grands Lacs depuis 1990 n’est autre chose qu’une « première guerre mondiale africaine ». Effectivement lorsqu’on comptabilise le nombre de pays engagés, on ne peut pas dire le contraire.
L’enquête de Noël Ndanyuzwe permet d’évaluer les motivations et l’implication des pays occidentaux notamment les Etats-Unis d’Amérique et la Grande Bretagne derrière les seigneurs de la guerre, Yoweri Kagutahttp://editions-sources-du-nil.over-blog.com/ Museveni et Paul Kagame.  L’enquête permet égalementde retracer les fondements idéologiques de ce conflit dont le but ultime est de créer un empire nilotique de plus de 6.000.000 de km2 sous protectorat anglo-saxon. (Lire la suite...)
Bizimanamaxi
A travers Burundi : une vie à la  sauvette, Véronique et Edouard touchent du doigt les terribles realités de l’Histoire du Burundi. Le calvaire enduré par les personnages, choisis comme protagonistes dans le livre, est aussi celui des milliers de Burundais. Beaucoup de victimes restent encore dans l’oubli et par ce livre, les auteurs veulent leur rendre leur humanité bafouée. S’il est vrai que la colonisation a contribué à la fracture identitaire et sociale de la société burundaise, il est d’autant vrai que la société burundaise était loin d’être un paradis avant l’arrivée du colonisateur. De plus, continuer à jeter le tortau colonisateur après plus de 50 ans d’indépendance, est une façon pour les Burundais de cacher leurs propres responsabilités dans les malheurs qui se sont abattus sur eux. (Lire la suite...)
Prix