Documents

Aloys Ntiwiragaba"Investigations sur l'assassinat du Premier Ministre Agathe Uwilingiyimana le 07/04/1994"

L'assassinat du Premier Ministre, Madame Agathe UWILINGIYIMANA, le 07 Avril 1994 aurait pu être élucidé dans les meilleurs délais si le Front Patriotique Rwandais (FPR) avait accepté le cessez-le-feu lui proposé par les Forces Armées Rwandaises (FAR) depuis le 08 Avril 1994. La poursuite des hostilités par le FPR n'a pas permis aux services concernés d'avoir la liberté de mouvement et d'action pour se dégager des opérations et se consacrer aux enquêtes. La suite du document en PDF

Aloys Ntiwiragaba"Témoignage sur l'assassinat des dix casques bleus belges au camp Kigali le 07/04/1994"

J'étais G2 à l'Etat-Major de l'Armée Rwandaise (EMAR) en 1994 jusqu'à l'exode du peuple Rwandais vers l'exil en Juillet 1994. C'est en cette qualité de Chef des Renseignements Militaires que j'ai mené personnellement l'enquête pour établir la vérité et non par amateurisme. La suite du document en PDF

Aloys Ngurumbe"De l'origine du terme 'inyenzi'"

Comment le mouvement Inyenzi a débuté, quel était l’objectif? Ngurumbe Aloys nous a déclaré que c’est lui-même qui l’a fondé en 1961 à KIZINGA en OUGANDA. Il nous a dit que le mot Inyenzi est une abréviation qui signifie «le combattant de la milice Ingangurarugo qui s’est donné pour objectif d’être le meilleur». Nous trouvions que les mots «ingangurarugo yiyemeje kuba ingenzi» c’était trop long et nous les avons abrégés (...). La suite du document en PDF

Entretien entre le journaliste Phocas Fashaho et Abdul Ruzibiza sur la VOA

Nous avions constitué un groupe de « Techniciens » comme je vous l’ai dit, regroupés dans une unité dénommée « Network ». Le mot « Network » était entendu dans une large acception, il pouvait désigner les « techniciens », les « commandos », les « CDR » ou les « Interahamwe ». Nous utilisions tous ces termes. PDF

Entretien entre le journaliste Ally Yusuf Mugenzi de la BBC et Tharcisse Karugarama, Ministre rwandais de la justice à propos des mandats d'arrêts internationaux lancés par l'Espagne en février 2008

Nous avons tenté sans succès de demander le dossier au juge pour en examiner le contenu et pour que les gens puissent se défendre et s’expliquer, personne n’a pu le rencontrer. C’est cela la vérité. S’il a accepté ou refusé, cela est un autre problème. Mais je ne pense pas qu’il ait rencontré quelqu’un en provenance du Rwanda. S’il n’est pas un menteur, je crains de le prendre pour un fou ou un menteur, qu’il cite les personnes qu’il a rencontrées. La suite du document en PDF

© 2004-2020 Editions Sources du Nil